Pub

lundi 13 février 2017

Passage de seuil : la dépose




    En Sup River, on croise souvent des seuils ou des rouleaux. Suivant les configurations et lorsque c’est possible j’aime bien utiliser la technique de la dépose. Pour ça il faut que la marche soit assez verticale. 

Une photo publiée par Pierre Moustrou (@moustrou_peyo) le


    Je pense que c’est toujours plus facile de passer au-dessus du mouvement d’eau La planche reste parfaitement contrôlable et on ne perd pas de vitesse. Donc c’est tout bon. Mais la technique n’est pas des plus simple. Je décompose cette technique en 3 étapes.
                La préparation
Cette étape est simple. Il suffit de se positionner un pied sur le pad et l’autre bien en avant, les deux au milieu de la planche et d’attendre le bon moment. (N’ayez pas peur d’attendre. En général le stress nous fait trop anticiper)
                La dépose
Ici tout est une question de timing. Il faut appuyer sur le pied arrière pour lever le nez de la planche et le déposer juste au-dessus du rouleau. On peut pour accentuer la chose donner un coup de pagaie qui permet de lever davantage le nez. Ce coup de pagaie peut finir en appuie pour assurer.
                La relance
Une fois le nez déposé, il faut rapidement s’appuyer sur l’avant et relancer pour sortir de cette position pas très confortable. Il faut bien appuyer sur l’avant pour que la planche ne se fasse pas attraper par l’eau qui descend sur le pied arrière. 

Une vidéo publiée par Pierre Moustrou (@moustrou_peyo) le


     La rigidité de la planche aide beaucoup. Vous gagnez en réactivité et vous forcez beaucoup moins pour lever la planche (La SupBig de chez AnonymSup est parfaite das cet exercice). Mais comme je vous l’ai dit, tout est une histoire de timing. Si on lève trop tôt, il y a beaucoup de chance de déposer le nez de la planche juste avant le rouleau et là impossible de passer. L’arrière de la planche se fait enterrer par l’eau qui descend. La planche se cabre et la chute n’est pas loin. Si on lève trop tard, le nez de la planche est déjà sous le rouleau. Il faut donc placer un gros appuie, bien appuyer sur l’avant et prier…

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à trouver un petit seuil et aller jouer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire